la cosmétique pour homme

cosmetique-pour-homme

Du cosmétique pour tous les genres

L’homme aussi aime prendre soin de lui en utilisant des produits. Chaque homme a sa manière d’être beau et de se faire beau.

L’évolution du cosmétique chez l’homme

Quelques années auparavant, les cosmétiques pour homme s’arrêtaient aux savons et aux produits de rasage. Pourtant du temps des pharaons, les hommes cultivaient leur beauté en se badigeonnant de produits cosmétiques. Une habitude qui revient dans l’air du temps, depuis une vingtaine d’année. Un mot a même été inventé pour classer ces hommes soucieux de leur apparence, Métrosexuels. L’homme contemporain, se parfume, se met de la crème sur sa barbe et s’épile. Trouvant ça esthétique et énergisant, il n’hésite pas à se procurer des produits correspondants à ses besoins. Les grands de la mode, ne lésinent pas sur les moyens pour sortir des parfums pour homme, l’un des produits qui marchent le plus dans le marché du cosmétique pour homme. Sentir bon est essentiel au métrosexuel et à d’autres types d’homme d’ailleurs, à part le parfum, il a aussi ses propres crèmes, ses shampoings, ses crèmes de modelage, des produits vendus en masse dans le monde, toutes marques confondues. Pas de doute, l’homme fait partie de la cible des producteurs et vendeurs de produits de beauté.

Pourquoi l’homme prend soin de lui

L’homme moderne prend soin de lui parce qu’il aime ça, l’action de se faire beau lui donne confiance en lui et en général ça ne déplaît pas aux femmes qui l’entourent. Tout comme la femme, l’homme aussi a des problèmes de peau et de cheveux, avec un petit plus, leur barbe. De ce fait, l’homme a tout aussi besoin de soins, quitte à rentrer dans le cliché de l’efféminé. Prendre soin de soi est obligatoire si on veut rester en bonne santé. Il n’est pas forcé d’utiliser des produits industriels, les cosmétiques bios et naturels existent aussi au masculin. Le hic chez les hommes, c’est quand ils abusent de ces cosmétiques, un abus n’apportant pas un plus, qui semble démontrer un mal être. Beaucoup ont peur de ne pas être à la hauteur des exigences sociales. Un homme trop barbu risquerait de faire peur, alors qu’un homme suffisamment barbu serait à la mode. Les diktats sont complexes, une raison pour laquelle il ne faut pas s’y plier, en sachant imposer son style avec humilité. L’homme n’échappe pas à la superficialité et aux jugements standards. Et ce n’est pas parce qu’il utilise des produits de beauté que ça veut dire qu’il est superficiel ou pas.